• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 195 381 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Nulle part de Yasmina Reza


Nulle part, de Yasmina Reza.

Edition Le livre de poche, 2007.

Je n’avais pas du tout l’intention de lire ce livre, ni même l’auteur après une première lecture d’une pièce de théâtre intitulée Le dieu du carnage. C’est vrai je ne lis que très peu de théâtre, et la précédente pièce que j’avais lu alors était de Wole Soyinka (Les gens du marais) ; le contraste fut immense, et je n’eus pas un excellent souvenir de ma lecture de la pièce de Reza.

J’ai eu plusieurs occasions de tomber sur ce petit livre qu’est Nulle part, mais je n’ai pas été tenté. L’extrait de la critique paru sur l’Express qui figure sur la couverture, bien que for élogieuse m’a paru long et un peu ennuyeux, c’est dire que rien ne m’encourageait à le lire. Alors que le critique aurait simplement dû écrire « ça vaut le coup ! »

Yasmina Reza nous mène ici dans les méandres de ses souvenirs (?). Enfance  ainsi que des origines qu’elle dit méconnaitre, en tout cas ne pas en avoir la nostalgie. Mais que c’est beau. Ce petit texte a quelque chose de psychédélique et de suave, comme un rêve fantastique.

Une très jolie balade.