• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 424 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 163,084 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Mes auteurs favoris


    John Maxwell Coetzee
    Alain Mabanckou
    Salim Bachi
    Yasmina Khadra
    Amin Maalouf
    Amin Zaoui
    Fouad Laroui
    Malek Haddad
    George Orwell
    Leïla Marouane
  • Babelio

    Mon profil sur Babelio.com
  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Le Griot de l’Emir de Bayrouk


le griotAuteur : Bayrouk

Titre : Le Griot de l’émir

Edition : Elyzad éditions pour la Tunisie

Quatrième de couverture: Gardien de traditions éloignées et de rythmes ensoleillés, héritier d une tribu jadis puissante, le griot des Oulad Mabrouk erre, le luth à la main, entre des campements inconnus, dans un Sahara des temps anciens où les haines tenaces côtoient les violentes passions. Témoin de l’affront fait à son amie, la belle Khadija, condamné à mort par l émir souverain, le dernier grand griot quitte la terre des nomades et s exile à Tombouctou, cité des savoirs et des marabouts. Il y rencontre la générosité et l amour. Mais son destin est ailleurs, il est au pays des Maures, afin de porter haut sa voix et de semer les graines de la révolte. Car dans ce monde de sable, c est la musique des pères qui réveille l orgueil des hommes et les fureurs du désert.

Le griot appartient à une culture qui n’existe peut être plus. Le griot est ce poète, fils de poète, et qui par atavisme, transmet, ou transmettait, les histoires des rois qu’ils suivent, qu’il glorifie, qu’il conte les exploits guerriers. Dans leurs cultures basées sur l’oralité, le griot occupe à la fois le statut d’historien, de chanteur, de musicien savant.

Beyrouk nous conte ici, à travers le personnage du griot au parcourt sinueux, romanesque et rude, un monde qui tend à disparaitre, un temps pas si lointain, que les occupations européennes ont précipité l’anéantissement, en imposant une structuration administrative autre. Dans un territoire désertique aussi immense qu’hostile, la vie de ce griot ne dépend que des mécènes

Dans un style beau, épuré et fluide, Beyrouk propose un texte bien travaillé, précis et sans fioriture. Il est d’abord le premier  écrivain francophone que je lis, mais aussi le seul dont j’ai réussis à me procurer l’œuvre.

beyroukCe roman rentre dans le cadre du Challenge heureusement ouvert, et hélas un peu délaissé  Tour du mondelogo3.

Pays N° 36. La Mauritaniemauritanie.

Katiba de Jean-Christophe Rufin


katibaTitre: Katiba

Auteur: Jean-Christophe Rufin

Edition: folio n° 5289 (464 pages)

Date: 25/08/2011

ISBN: 9782070442973

Quatrième de couverture:« Quatre touristes occidentaux sont assassinés dans le Sahara. L’attaque est signée «al-Qaida au Maghreb islamique», dont tout laisse à penser que les partisans veulent aller beaucoup plus loin et rêvent de frapper la France au cœur. L’événement est présenté par les médias comme un fait divers tragique mais il met en alerte les services de renseignements du monde entier. Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine. Jeune fonctionnaire du Quai d’Orsay apparemment sans histoire, elle émerge peu à peu comme la pièce maîtresse d’une opération d’envergure inédite. Quels liens cette Française à l’élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman? C’est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour et que le suspense, haletant, trouvera son dénouement. Complice, victime ou agent double, Jasmine incarne le mélange de répulsion et de fascination que le fondamentalisme religieux exerce inconsciemment sur chacun de nous. »

Je ne regrette pas d’avoir laissé ce livre, acheté il y a plusieurs mois, comme le bon vin au fond de sa cave, se bonifier dans les étagères de ma bibliothèques. Ou était-ce juste l’idée de le savoir ici pendant tous ces mois, qui ont fait que je puisse l’apprécier encore plus. Surtout, le hasard de l’actualité coïncidant, avec l’opération Serval, la libération des otages … surlignent avec acuité son côté actuel.

De plus quand je découvre un auteur, je préfère toujours le lire par chronologie de ses parutions, et suivre ainsi l’évolution de sa plume, avoir une idée plus précise de l’élaboration de son inspiration. Je ne réussis pas toujours à suivre avec exactitude l’ordre chronologique, mais grosso modo, c’est ainsi que je procède.

Revenons à Katiba. Katiba est un grand roman. Je me souviens des premiers jours de sa parution, des échos positifs et dithyrambiques qu’il a suscités. Rufin était à ce moment là pour moi, un auteur inconnu, et c’est à partir de là que je me suis mis à la recherche de ses livres. Cette recherche est bien laborieuse et très aléatoire dans ma pauvre Algérie, mais là, c’est une autre histoire.

Déjà, avec L’Abyssin, Asmara et les causes perdues, ainsi qu’avec Un léopard sur le garrot, Rufin était pour un grand auteur, mais avec Katiba, il devient, toujours pour moi, et sans nul doute pour beaucoup d’autres aussi un immense écrivain, n’ayant vraiment rien à envier aux plus grands. Son intrigue riche en rebondissements, en déplacements, passionnante et prenante, le mélange de sensualité de ses personnages, une forme d’érotisme délicieuse, dans la retenue et empreint de pudeur, donnent de la matière à la machine à fantasmes que sont nos cerveaux fertiles et avides.

Comme l’auteur l’explique dans sa postface, le livre nous donne un aperçu riche et forcément réel de la situation géopolitique mondiale, et

régionale. Homme de terrain et de valeurs, Rufin ne fait que souligner dans chacun de ses lecteurs sa part d’humanité, ce mélange parfois rationnel, parfois absurde de doute, de passion et d’ambitions.

Roman passionnant d’une actualité persistante.

Fiche du roman : Katiba de Jean-Christophe Rufin


katibaTitre: Katiba

Auteur: Jean-Christophe Rufin

Edition: folio n° 5289 (464 pages)

Date: 25/08/2011

ISBN: 9782070442973

Quatrième de couverture:« Quatre touristes occidentaux sont assassinés dans le Sahara. L’attaque est signée «al-Qaida au Maghreb islamique», dont tout laisse à penser que les partisans veulent aller beaucoup plus loin et rêvent de frapper la France au cœur. L’événement est présenté par les médias comme un fait divers tragique mais il met en alerte les services de renseignements du monde entier. Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine. Jeune fonctionnaire du Quai d’Orsay apparemment sans histoire, elle émerge peu à peu comme la pièce maîtresse d’une opération d’envergure inédite. Quels liens cette Française à l’élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman? C’est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour et que le suspense, haletant, trouvera son dénouement. Complice, victime ou agent double, Jasmine incarne le mélange de répulsion et de fascination que le fondamentalisme religieux exerce inconsciemment sur chacun de nous. »

Médecin, engagé dans l’action humanitaire, Jean-Christophe Rufin a occupé plusieurs postes de responsabilités à l’étranger. Il est l’auteur d’essais consacrés aux questions internationales et de romans. L’Abyssin, Asmara et les causes perdues, Globalia, La Salamandre, Le parfum d’Adam et Katiba entre autres, ne cessent d’explorer la question de la rencontre des civilisations et du rapport entre monde développé et pays du Sud. Traduite dans le monde entier, son œuvre a reçu de nombreux prix, dont le prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil. Il a été élu à l’Académie française en juin 2008.*