• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 164,129 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Pascal Lainé – L’assassin est une légende


Lauréat du prix Médicis en 1971 pour L’Irrévolution, et du Goncourt en 1974 pour La Dentellière, Pascal Lainé est l’auteur de plusieurs policiers, dont le personnage phare est l’inspecteur Lester.

Dans L’assassin est une légende, petite déception quand même après la lecture, si l’on compare au résumé. Le problème est dans l’intrigue, ou plutôt dans la solution de celui-ci. Bref, même l’assassin ne sait pas qui est l’assassin, et à la fin de l’enquête, on est toujours sur sa faim, vraiment pas convaincu que l’histoire ait vraiment fini.

L’histoire se passe en Rhône-Alpes, dans sur une montagne acheté par un roi indien, qui meurt apparemment dans un accident, laissant derrière lui une reine (autochtone) et deux fils héritiers. Mais la thèse de l’accident est revue lorsque ses deux héritiers meurent également, l’un après l’autre, à chaque fois quelques jours avant l’intronisation. L’inspecteur Lester débarque au moment où le petit fils et ultime héritier s’apprête à être intronisé.

Sinon, l’histoire est bien écrite, le personnage de l’enquêteur est pas mal amusant, et le livre est truffé d’un humour particulier. Pas hilarant, mais pas mal quand même. Mention spéciale pour un passage désopilant à la fin du livre, passage tout à fait digne du film culte Diner de cons. Je me demande même si le film n’a pas été inspiré par ce passage.