• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 184 287 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

  • Publicités

Khalil de Yasmina Khadra


Auteur : Yasmina Khadra

Titre : Khalil

Edition : Julliard éditions / Casbah éditions pour l’édition algérienne

Quatrième de couverture: Vendredi 13 novembre 2015. L’air est encore doux pour un soir d’automne. Tandis que les Bleus électrisent le Stade de France, aux terrasses des brasseries parisiennes on trinque aux retrouvailles et aux rencontres heureuses. Une ceinture d’explosifs autour de la taille, Khalil attend de passer à l’acte. Il fait partie du commando qui s’apprête à ensanglanter la capitale.
Qui est Khalil ? Comment en est-il arrivé là ?
Dans ce nouveau roman, Yasmina Khadra nous livre une approche inédite du terrorisme, d’un réalisme et d’une justesse époustouflants, une plongée vertigineuse dans l’esprit d’un kamikaze qu’il suit à la trace, jusque dans ses derniers retranchements, pour nous éveiller à notre époque suspendue entre la fragile lucidité de la conscience et l’insoutenable brutalité de la folie.


Comme le Beaujolais nouveau, chaque année ou presque, Yasmina Khadra nous livre sa cuvée. Comme chaque année, je vais répéter que je ne retrouve plus le Yasmina Khadra des premiers jours, des jours difficiles, ceux des premières années d’exile, et surtout de la grande inspiration. J’ai l’impression que quelque chose a cassé depuis Ce que le jour doit à la nuit.

Mais cette année, sans égaler les succès que je préfère de Khadra, le roman de cette année, Khalil,  renouant avec un thème qu’il maitrise bien, ayant été lui même un acteur de la lutte antiterroriste, le résultat est pour moi positif. Bien sûr le style est toujours aussi grandiloquent et un peu ronflant, mais moins que d’habitude, mais surtout la psychologie du personnage principal est bien construite. Le roman est l’histoire de ce Khalil, Belge d’origine marocaine, islamisé de dernière minute, qui s’apprête en compagnie de comparses à se faire exploser au stade de France, un certain jour funeste de novembre.

L’auteur traite avec acuité, les idées de son personnage principal et leurs cheminement, bien que tortueux, bien que reniant toute logique humaine et reniant tout ce qui est humain, donne une explication. Manuel Valls a dit quelques jours après les attentats de novembre, j’imagine juste pour faire un mot, expliquer c’est excuser. Premier ministre à cette époque, et voulant se montrer le plus de droitepossible, le plus intransigeant, le plus dur dans sa réponse aux terroristes. Finalement il m’a paru d’une bêtise sans fond, ne fixant grâce à ses œillères de baudet, que ses objectifs électoralistes, cherchant la punch-line, le bon mot, mais finalement se couvrant de ridicule. Il faut toujours expliquer bougre d’âne. Comment agir? comment penser une réaction?? Comment un médecin peut traiter un mal sans établir de diagnostic.

Je conseille donc la lecture de ce livre, à Manuel Valls, mais aussi au large public, que ce soit en Europe que du côté de chez nous en Afrique du nord, plus pour les idées qu’il véhicule et qu’il défend, que pour sa qualité littéraire qui n’est pas extraordinaire, mais qui n’est pas médiocre non plus.

Publicités

PUB Le HIC


le hicUn peu de publicité, chose rare sur ce blog, pour quelqu’un que je ne connais pas personnellement, mais dont j’admire le travail, et que j’ai eu le plaisir de rencontrer une fois. Il s’agit du Hic, hic comme Hichem Baba Ahmed, caricaturiste en chef du journal quotidien francophone El Watan. Voici donc sa page facebook, que je vous invite à rejoindre, ou à liker.

The Dictator de Sacha Baron Cohen


Bonjour à Tous! Ces derniers jours j’ai vu le film de Sacha Baron Cohen, The dictator!! Beaucoup d’humour, les allusions à Kadhafi sont nombreuses, mais pas que ça!! Je me suis beaucoup amusé, comme à chaque fois que je vois un de ces film, sauf que cette fois, on ne voit pas sa bite, comme dans Borat et Ali G, ou alors je l’ai raté!!

La surprise fut la musique, beaucoup de musique algérienne! J’ai reconnu Khaled, Souad Massi, et j’ai cru reconnaitre la voix de Reda Taliani!!

Bon film

 

 

 

Letter to the lord d’Irma


Voici une jeune musicienne camerounaise, toute jeune et toute belle, Irma!!  Un aperçu de son album à travers cette belle chanson!! Letter to the lord

 

Enjoy!!

 

Best of des mots clés!! #02


  • qui est labib ? C’est moi
  • photos gratuits des dandys arabes Pourquoi, il y en a qui paient pour ça??
  • blog impure: j’ai du mal à prendre ça pour compliment
  • regarder la piece de theatre toc toc de laurent baffie : Je crois que c’est un bon plan
  • le pain nu est traduit par tahar benjelloun, merci pour l’info
  • ce que le jour doit à la nuit résumé par chapitre, Oh le paresseux!!
  • qui a joui de l’amour entre les frères, No comments!!!
  • où anne frank passait son temps quand elle allait a l’ecole?? devine!!
  • j’aime la masturbation, comme on dit, bsahtek khouya!!
  • mon pere s’appelle brigitte! et ma mère jean-pierre
  • d’anne frank non, photo d’anne frank, ma touche supprime est cassé, !!!
  • tupete  heureusement!!
  • champignon bite, désolé, je ne le connais pas

 

@ la prochaine

Les nouveaux rois du dessins de presse


Depuis la révolution tunisienne, et la libération de la presse tunisienne, deux nouvelles plumes se sont révélé à nous, à moi à travers Facebook. Donc, voici mes deux coups cœurs, du moment: Willis et Selmen.

Bendir man, à tous nos amis tunisiens