• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 424 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 162,962 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Mes auteurs favoris


    John Maxwell Coetzee
    Alain Mabanckou
    Salim Bachi
    Yasmina Khadra
    Amin Maalouf
    Amin Zaoui
    Fouad Laroui
    Malek Haddad
    George Orwell
    Leïla Marouane
  • Babelio

    Mon profil sur Babelio.com
  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Alabama Song de Gilles Leroy


Auteur: Gilles Leroy

Titre: Alabama Song

Edition: MERCURE DE FRANCE éditions (23 août 2007) 189 pages

Quatrième de couverture: « Montgomery, Alabama, 1918. Quand Zelda, « Belle du Sud », rencontre le lieutenant Scott Fitzgerald, sa vie prend un tournant décisif. Lui s’est juré de devenir écrivain : le succès retentissant de son premier roman lui donne raison. Le couple devient la coqueluche du Tout-New York. Mais Scott et Zelda ne sont encore que des enfants : propulsés dans le feu de la vie mondaine, ils ne tardent pas à se brûler les ailes… Gilles Leroy s’est glissé dans la peau de Zelda, au plus près de ses joies et de ses peines. Pour peindre avec une sensibilité rare le destin de celle qui, cannibalisée par son mari écrivain, dut lutter corps et âme pour exister… Mêlant avec brio éléments biographiques et imaginaires, Gilles Leroy signe ici son grand « roman américain ». »

Gilles Leroy a su conjugué des éléments biographiques du couple Scott et Zelda Fitzgerald avec le truchement imaginaire de la romance pour conter à travers la langue de sa Zelda, leur vie avec ses joies, succès et scandales ainsi que sa décrépitude et sa déconfiture.
Les spécialistes et amateurs des Fitzgerald seront surement plus conquis que moi, car moi je n’ai pas lu un seul des romans de Scott Fitzgerald, mais encore, je ne connais que peu de choses à propos de lui. Je sais qu’il fait partie de ces auteurs qu’on appelle de la génération perdue, dont a fait parti Hemingway.  D’ailleurs c’est dans un roman de ce dernier, Paris est une fête, que j’ai un peu connu cela. Mes souvenirs dans ce romans concernant Fitzgerald, c’est un voyage qu’il avait fait en compagnie d’Hemingway (à l’époque où ils vivaient à Paris) vers Lyon où ils avaient mangé un couscous à l’agneau dans un restaurant algérien.
J’ai donc appris bien des choses sur ce fameux couple des Fitz. C’est le titre du roman Alamaba song, qui m’a donné envie de lire ce roman, référence à la fameuse chanson des Doors.
Je pense que ce roman mérite d’être relu après avoir étoffé mes connaissance sur Scott et Zelda Fitzgerald et aussi après avoir lu quelques uns de ses romans, qui serait inspirés de la personnalité de Zelda.

Gilles Leroy est l’auteur notamment de Machines à sous (prix Valery Larbaud 1999), L’amant russe (2002), Grandir (2004) et Champsecret (2005).