• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 195 454 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Faïza, le défi de Nassima Terfaya


Faïza, le défi de Nassima Terfaya

Edition El Hikma 2002

Je considère ce premier roman de Nassima Terfaya, comme une intéressante tentative quoi qu’un peu ratée. Intéressante car le sujet est très sensible et perpétuellement d’actualité.

Faïza, le défi est l’histoire d’une jeune fille vivant dans un petit village algérien. Dès sa puberté, son père lui interdit de fréquenter l’école. Mais Faïza dont le tempérament solitaire et « bohème » qui exaspère ses parents est aussi très curieuse. Suivant les conseils d’un cousin universitaire, Faïza reprend les études par correspondance, et se voit acceptée à l’universitaire à la suite d’un concours où elle est classée première. Son père vit le faite qu’on parle de sa fille dans le village (suite à son excellent résultat dans ce concours) comme la pire des humiliations, rentre furieux à la maison pour un passage à tabac, pour elle et sa mère… La mère est gravement blessée, perd un œil. Plus tard, le père change d’avis, et autorise sa fille à rejoindre la ville pour des études supérieures.

Le style cependant souffre d’immaturité, et même d’une certaine naïveté. Vu que c’est le premier roman de l’auteur, on pourrait l’excuser. Bien que le sujet soit dramatique, la narration (avec des mots sans cesse répétés comme : reine, rêve, fascination, les étoiles…) fait plutôt penser à un conte de fée. De plus, une utilisation massive de certaines expressions « bondieusardes » (si dieu le veut, c’est la volonté de dieu…) donne aux personnages ce caractère de résignation que je déteste, et beaucoup de lourdeur au texte. Et pas que, car derrière cette résignation à la volonté divine, c’est une forme d’abdication à la connerie phallocratique. Ce n’est pas le Bon Dieu qui a crevé l’œil de la mère de Faïza, mais bel et bien son mari. Ce genre de pensée, bien présent chez beaucoup de mes concitoyennes algériennes est, selon moi, un frein (maladroit et non intentionné) pour la lutte féministe. Mais, on le sent bien, le fond du texte se veut féministe.

Le sujet m’a vraiment touché, car, comme je l’ai dit plus haut, toujours d’actualité. En effet, maintenant, alors que nous sommes en 2010, des pères interdisent à leurs filles de suivre des études. J’en connais plusieurs de ces cas, et le premier qui me vient à l’esprit et cette étudiante admise en 6ème année de médecine, que le père compte enfermer à la maison afin de lui trouver un mari.

 

Je dirai en conclusion de ce roman que c’est une tentative un peu ratée, mais louable. Plus de travail donnera plus de maturité à d’éventuels futurs textes.

Algérie Tunisie et l’autre


Un Algerien, un Tunisien et un Egyptien sont surpris en état d’ébriété en Arabie Saoudite, alors que la consommation d’alcool y est rigoureusement interdite!
Le sultan décide de les punir, tout en restant bienveillant. Pour éviter l’incident diplomatique, il leur dit :
– « Pour la consommation de l’alcool, vous aurez une punition de 50 coups de fouet ! Mais puisque vous êtes des étrangers et que vous ne connaissiez pas
l’interdiction, je vais être bon. Avant la punition, vous avez droit a un souhait ! « 

Là-dessus, le Tunisien dit :

– « Je souhaite que vous m’attachiez un coussin sur le dos, avant de me fouetter. »
Son souhait est réalisé, mais le coussin, sous la force des coups de fouet, rompt après 25 coups
L’egyptien qui voit cela, souhaite qu’on lui attache deux coussins sur le dos.
Aussitôt dit, aussitôt fait, mais pour lui aussi, les coussins se sont déchirés, hélas très vite.
Maintenant, le sultan s’adresse à l’algérien et dit :
– « Puisque tu es Algerien, que je suis un grand fan de football et que vous jouez si bien au foot je vais être particulièrement indulgent avec toi! Tu as le droit a deux souhaits mais choisi bien.
L’algérien dit:
– « OK, j’ai déjà choisi. Mon premier désir est de recevoir 100 coups de fouet au lieu de 50 seulement!
Le Tunisien et l’egyptien sont très surpris et le prennent pour un fou.
Le sultan dit :
– « Je ne te comprends certes pas, mais le double des coups t’est toutefois accordé!
– Et ton deuxième désir ? »
Le l’Algerien répond :
– « Qu’on m’attache l’Egyptien dans le dos ! »

Salim Bachi, la nouvelle adresse du Blog


Le blog de Salim Bachi est désormais sur WordPress. Voici son adresse: http://salimbachi.wordpress.com/

L’auteur du Chien d’Ulysse et du magnifique Silence de Mahomet écrit en ce moment une sorte de conte initiatique. Attendons le résultat.

En attendant, que ceux qui aime la plume de cet algérien prodige, cliquez ici

La menace islamiste (le retour!)


pomimamLes islamistes du parti politico-religieux En-Nahda se disent outré après que soit évoqué l’ouverture des écoles le vendredi matin. Ces enturbannés du cerveau, préviennent les autorités, sur un temps qui ressemble à celui de la menace, qu’elles doivent assumer la responsabilité d’une telle décision, et que l’erreur devrait être réparée avant qu’il ne soit trop tard.

Si le judaïsme prescrit le repos total pour le samedi (shabat), il en est totalement différent chez nous musulman. Le musulman est tenu d’arrêter le travail le temps de faire la prière hebdomadaire du vendredi. Il n’est question nulle part de repos total pour cette journée. Sauf chez une catégorie de personne faignante, si faignantes qu’elles trouvent trop laborieux l’utilisation des rasoirs. Et il faut rappeler à ces personnes là, que le prophète était beau, et que s’il avait une barbe c’est parce que Gilette et Wilkinson n’existaient par de son temps.

Il faut leur rappeler aussi que le travail et les études sont une forme de dévotion. العمل عبادة. Donc, est-il proscrit de pratiquer sa religion le vendredi ?

A méditer.

Le lanceur de poids ramadanesque !


Ce n’est bien sûr pas une discipline olympique, autrement les musulmans en seraient champions. Le lancer de poids ramadanesque, comme je l’ai baptisé, est un phénomène périodique, assez connu, et spécifique de ce mois sacré pour les musulmans. Phénomène dans lequel participe invariablement un vendeur de fruits et légumes, mais, pouvant être selon les positions soit le lanceur, soit la cible.
En ce mois sacré, l’hypoglycémie ajoute au sang bouillant des algériens, une irritabilité particulière, et une susceptibilité singulière. Surtout dans les marché, où les gens sont pris d’une frénésie acheteuse, et les vendeurs ont profitent pour augmenter leurs prix, ce qui augmente de façon synergique la tension électrique et nerveuse au sein des marchés.
Et j’ai pu confirmer ça alors que j’étais en route à Annaba dans un taxi collectif, en provenance de ma montagne, Djbel Tounes. Les faits se sont passés dans un village appelé Berrihane, et un ralentisseur en plein cœur du village nous a tous (passagers du taxi) permis de suivre la scène. Un vendeur de pastèque est en prise de bec avec ce qui semble être un client mécontent. Ce dernier, en réponse à une insulte, s’empare d’un poids (celui de 500g ou d’un 1kg, j’exclue celui de 2kg trop lourd pour cet homme qui semble avoir dépassé la soixantaine). C’est en prenant son élan pour lancer le poids sur la tête du marchand de pastèque qu’il reçoit en plein poire, une casserole. Le vendeur de pastèque s’en est servi comme d’une batte de baseball. Le bruit causé par le choc est un « BONG » singulièrement rigolo ! Les deux hommes se roulant par terre, le malheureux lanceur de poids se voit se déchirer son vieille chemise bleue.
Notre taxi ayant continué son chemin, nous n’avons pas pu assister à la suite des événements. Il nous a juste été permis de constaté que le lanceur de poids prenant la fuite, il devint la cible du vendeur de pastèque qui lui devint lanceur de casserole. Un virage qu’a pris le taxi nous empêcha de voir si la casserole a atteint non pas le cœur, mais la tête de la cible.

Variante du lancer de poids en ce mois sacré : Le vol des poids. Généralement c’est aussi un client mécontent, mais cette fois, de voir d’autres clients servis avant lui alors qu’il est arrivé en premier. Il prend alors les poids et s’en va. Le vendeur, pour pouvoir travailler, a donc ici deux possibilités. S’il connait le voleur des poids, il lui offrira deux kilos des meilleurs fruits qu’il possède, et le supplier de lui pardonner et de lui rendre son bien. Ou alors s’il lui est inconnu, ou connu mais seulement de loin, il ira en urgence au premier magasin d’alimentation générale, acheter une boite de tomate conserve de 500g et une autre de 1kg. Ce qui lui laissera le temps de trouver des intermédiaires pour lui ramener son bien.
NB : dans cette variante, il n’est pas rare qu’un des belligérants reçoive le dit poids sur la tête !
En méditant tout cela, je vous souhaite bon Ramadan à tous.

Qu’est-ce que l’économie


Comment expliquer certains principes de l’économie?

Voici la théorie des vaches:

Ce n'est pas compliqué car voici la théorie des vaches....
SOCIALISME :
Vous avez 2 vaches et vous en donnez une à votre voisin.
COMMUNISME :
Vous avez 2 vaches, le gouvernement vous les prend et vous donne un peu de lait.
FASCISME :
Vous avez 2 vaches, le gouvernement vous les prend et vous vend un peu de lait.
NAZISME :
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous les prend et vous tue.
BUREAUCRATIE :
Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous les prend, en tue une, trait l'autre et jette le lait.
CAPITALISME :
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et achetez un taureau. Vous les laissez se reproduire et quand l'économie monte, vous vendez tout et retirez le bénéfice.
ENTREPRISE AMERICAINE :
Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et forcez l'autre à produire autant de lait que 4 vaches. Plus tard, vous embauchez un consultant pour analyser pourquoi la vache est morte.
ENTREPRISE FRANCAISE :
Vous avez 2 vaches. Vous faites grève car vous en voulez3.
ENTREPRISE JAPONAISE :
Vous avez 2 vaches. Vous les reconcevez pour qu'elles fassent 1/10 de la taille d'une vache normale et qu'elles produisent 20 fois plus de lait. Vous créez ensuite un dessin animé appelé VacheKemon et le commercialisez dans le monde entier.
ENTREPRISE ALLEMANDE :
Vous avez 2 vaches. Vous les reconcevez pour qu'elles vivent 100 ans, mangent une fois par mois et se traient elles même.
ENTREPRISE ITALIENNE :
Vous avez 2 vaches mais vous ne savez pas ou elles sont, et allez déjeuner.
ENTREPRISE RUSSE :
Vous avez 2 vaches, vous les comptez et en trouvez 5. Vous recomptez en en trouvez 42. Vous recomptez encore une fois et en trouvez 2. Vous arrêtez de compter et ouvrez une autre bouteille de vodka.
ENTREPRISE SUISSE :
Vous avez 5000 vaches et aucune ne vous appartient. Vous facturez les propriétaires pour garder leurs vaches.
ENTREPRISE CHINOISE :
Vous avez 2 vaches, vous avez 300 millions de gens pour les traire. Vous clamez qu'il y a le plein emploi, une grande productivité bovine et arrêtez le journaliste qui a donné les chiffres.
ENTREPRISE INDIENNE :
Vous avez 2 vaches, vous les adorez.
ENTREPRISE ANGLAISE :
Vous avez 2 vaches, elles sont toutes les 2 folles.
SINON FAIRE APPEL AUX EXPERTS EN LA MATIERE, JUGEZ EN VOUS-MEME !
ENTREPRISE ALGERIENNE :
Vous avez 2 vaches, et vous ne savez pas quoi en faire et vous importez du lait... (???!!)photos_vaches_gr

Algeria – NUMID


Algeria du Groupe Numid De Annaba, qui a participé au festival panafricain d’Alger de 2009 biensûr, autrement ils auraient tous la cinquantaine!!

Soyez nombreux à écouter cette chanson très sympathique qui accroche bien! Ce groupe mérite tous les encouragements!!

Cette vidéo est réalisé par mon ami Salah, joueur de Basse du groupe!

6370_232797490563_580500563_7952431_34462_n