• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 778 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 167,430 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

La servante du seigneur de Jean-Louis Fournier


la servante du seigneurTitre: La servante du seigneur

Auteur: Jean-Louis Fournier

Edition: Stock (160pages)

Date: 21/08/2013

ISBN: 978-2234075368

Quatrième de couverture: « Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle… 
Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n’est plus la même. 
Elle veut être sainte. 
Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel. »

 Fidèle à sa manière de voir et de présenter les choses, Jean-Louis Fournier partage avec nous, une nouvelle fois, un pan de sa vie personnelle. Il s’agit ici de la relation qu’il a eu, et qu’il a avec sa fille. Celle ci, après avoir fait montre de dons et d’ambitions artistiques, s’est détournée de ce chemin pour se « cloîtrer » ou suivre un chemin plus droit, celui de Dieu.
Comme à chaque fois avec le sieur Fournier, les chapitres sont très courts, et le nombre de pages très limités. L’humour les partagent avec l’émotion des choses personnelles et graves. Qu’a-t-il à partager ainsi les détails intimes de sa vie peut on se demander? Le droit surtout, et il ne s’en prive pas, pour le plus grand bonheur de ses nombreux lecteurs qui comme moi, ne se délectent pas des déboires le touchant,  mais plutôt admiratifs de sa manière de voir avec philosophie et vie ce que le seigneur (ou le diable, ce dernier n’habite-t-il pas son ventre depuis qu’il est tout petit?) érige  sur son chemin.
La relation père fille qu’il conte ici n’est pas un long fleuve tranquille, mais présente ce truc indéfectible, quasi sacré et « sanguin » qui fait que ça ne rompt jamais complètement.

Fournier_Jean-Louis_0Jean-Louis Fournier est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels, chez Stock, Où on va, papa ? (prix Femina 2008), Poète et paysan et Veuf.

Publicités

Fiche du roman : La servante du seigneur de Jean-Louis Fournier


la servante du seigneurTitre: La servante du seigneur

Auteur: Jean-Louis Fournier

Edition: Stock (160pages)

Date: 21/08/2013

ISBN: 978-2234075368

Quatrième de couverture: « Ma fille était belle, ma fille était intelligente, ma fille était drôle… 
Mais elle a rencontré Monseigneur. Il a des bottines qui brillent et des oreilles pointues comme Belzébuth. Il lui a fait rencontrer Jésus. Depuis, ma fille n’est plus la même. 
Elle veut être sainte. 
Rose comme un bonbon, bleue comme le ciel. »

 

 

Fournier_Jean-Louis_0Jean-Louis Fournier est l’auteur de nombreux ouvrages parmi lesquels, chez Stock, Où on va, papa ? (prix Femina 2008), Poète et paysan et Veuf.

L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine de Fouad Laroui


l'étrange affaire du pantalon de dassoukineTitre: L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine

Auteur: Fouad Laroui

Edition: Fayard (180pages)

Date: 11 Octobre 2012

ISBN: 2-260-01671-5

Quatrième de couverture: « Venu à Bruxelles pour acheter au meilleur prix du blé européen dont son pays a grand besoin, ce jeune fonctionnaire marocain se retrouve fort démuni quand des malhonnêtes volent dans sa chambre d’hôtel son unique pantalon. Que faire ? Ou acheter, à l’aube de cette rencontre décisive, un pantalon décent ? C’est parce qu’il se présentera devant la Commission européenne, sanglé dans une défroque qui ferait honte à un clown, qu’il réussira sa mission. La métaphore est saisissante. Nous vivons une époque déraisonnable ou l’image mal interprétée des choses prend immanquablement le pas sur l’implacable réalité qui nous conditionne et que personne ne veut voir.
Avec cet humour décapant qui est le sien, Fouad Laroui brode sur ce thème et met en scène des personnages et des situations étonnantes. L’histoire de ce malheureux garçon qui, voulant se faire délivrer un passeport, s’aperçoit que le village ou il a passé son enfance n’existe pas aux yeux de l’administration et que, du même coup, n’étant jamais né, il n’existe pas… Ou comment un édile marocain n’ayant pas réussi à construire dans son village la piscine qu’il avait promise à ses concitoyens en vient à créer le concept de « natation sèche »…

 Quel plaisir, comme à chaque fois, d’avoir un livre de Fouad Laroui entre les mains. Avec son talent, son humour et son immense culture, ce digne successeur de Driss Chraïbi, nous propose dans cette édition, couronnée par le Goncourt de la nouvelle 2013, un certain nombre de truculentes nouvelles, comme je les adore.

Pas trop longues, pleines de dérision constructive, d’ironie et d’humanité. Comme à chaque fois ou presque, Fouad Laroui tente d’explorer l’humanité qui est en nous. Celle marocaine des marocains du Maroc, ou celle de ceux partis vivre ailleurs, notamment aux Pays-Bas comme c’est son cas, et les questionnements identitaires multiples. Quelle est notre culture, celle où nous sommes nés, où celle où nous vivons,  et quelle est aussi la culture de l’autre, comment les humains à l’heure de la mondialisation, se regardent, et regardent les cultures des autres, la problématique de l’intégration, tant de sujets abordés avec autant de sérieux et de gravité que d’humour!!

Pour les admirateurs de cet auteur aux multiples casquettes, vous pouvez le retrouver dans l’hebdomadaire Jeune Afrique où il collabore régulièrement.

Fouad LarouiÉconomiste, professeur de littérature à l’université d’Amsterdam, romancier de langue française, poète de langue néerlandaise, journaliste et critique littéraire, Fouad Laroui court le monde, chargé de son sac de voyage et de sa vaste culture. Chez Julliard, il a publié : Les Dents du topographe, De quel amour blessé, Méfiez-vous des parachutistes, Le Maboul, La Fin tragique de Philomène Tralala, Tu n’as rien compris à Hassan II, Une année chez les Français, La Vieille Dame du riad et, chez Robert Laffont : De l’islamisme : une réfutation personnelle du totalitarisme religieux.

Fiche du livre : L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine de Fouad Laroui


Tl'étrange affaire du pantalon de dassoukineitre:L’étrange affaire du pantalon de Dassoukine

Auteur: Fouad Laroui

Edition: Fayard (180pages)

Date: 11 Octobre 2012

ISBN: 2-260-01671-5

Quatrième de couverture: « Venu à Bruxelles pour acheter au meilleur prix du blé européen dont son pays a grand besoin, ce jeune fonctionnaire marocain se retrouve fort démuni quand des malhonnêtes volent dans sa chambre d’hôtel son unique pantalon. Que faire ? Ou acheter, à l’aube de cette rencontre décisive, un pantalon décent ? C’est parce qu’il se présentera devant la Commission européenne, sanglé dans une défroque qui ferait honte à un clown, qu’il réussira sa mission. La métaphore est saisissante. Nous vivons une époque déraisonnable ou l’image mal interprétée des choses prend immanquablement le pas sur l’implacable réalité qui nous conditionne et que personne ne veut voir.
Avec cet humour décapant qui est le sien, Fouad Laroui brode sur ce thème et met en scène des personnages et des situations étonnantes. L’histoire de ce malheureux garçon qui, voulant se faire délivrer un passeport, s’aperçoit que le village ou il a passé son enfance n’existe pas aux yeux de l’administration et que, du même coup, n’étant jamais né, il n’existe pas… Ou comment un édile marocain n’ayant pas réussi à construire dans son village la piscine qu’il avait promise à ses concitoyens en vient à créer le concept de « natation sèche »…

Fouad LarouiÉconomiste, professeur de littérature à l’université d’Amsterdam, romancier de langue française, poète de langue néerlandaise, journaliste et critique littéraire, Fouad Laroui court le monde, chargé de son sac de voyage et de sa vaste culture. Chez Julliard, il a publié : Les Dents du topographe, De quel amour blessé, Méfiez-vous des parachutistes, Le Maboul, La Fin tragique de Philomène Tralala, Tu n’as rien compris à Hassan II, Une année chez les Français, La Vieille Dame du riad et, chez Robert Laffont : De l’islamisme : une réfutation personnelle du totalitarisme religieux.

Fiche du roman : Asmara ou les causes perdues de Jean-Christophe Rufin


Asmara_et_les_causes_perduesTitre: Asmara ou les causes perdues

Auteur: Jean-Christophe Rufin

Edition: folion° 3492 ( 304 pages)

Date: 14/03/2001

ISBN: 9782070417308

Quatrième de couverture: « Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d’Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C’est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d’humanitaires français, venus porter secours aux victimes d’une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville.
Hilarion Grigorian, Arménien d’Érythrée, né avec le siècle, se fait, jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement.
Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l’intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l’engagement et qui les cherche du côté de l’action humanitaire.
Mais c’est aussi l’évocation d’une Éthiopie qui, depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d’amour ceux qui s’aventurent jusqu’à elle. »

Jean-Christophe-Rufin-1Médecin, engagé dans l’action humanitaire, Jean-Christophe Rufin a occupé plusieurs postes de responsabilités à l’étranger. Il est l’auteur d’essais consacrés aux questions internationales et de romans. L’Abyssin, Asmara et les causes perdues, Globalia, La Salamandre, Le parfum d’Adam et Katiba entre autres, ne cessent d’explorer la question de la rencontre des civilisations et du rapport entre monde développé et pays du Sud. Traduite dans le monde entier, son œuvre a reçu de nombreux prix, dont le prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil. Il a été élu à l’Académie française en juin 2008.*

*éditeur.

Hold-up à la Casbah de Tarik Djerroud


hold up à la casbahTitre: Hold-up à la Casbah

Auteur: Tarik Djerroud

Edition: Belles- Lettres (Algérie)

Date: 2011

ISBN: 9931328339

Quatrième de couverture: « 1798. L’intrigant le plus puissant d’Europe, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, dédiait à Napoléon Bonaparte son ouvrage « essai sur les avantages à retirer sur les nouvelles colonies » et l’exhorta à prendre la Régence d’Alger. Le chantier prenait forme malgré l’agonie du général qui coïncidait avec l’arrivée du Dey Hussein au trône de la Régence ayant, comme feuille de route, le devoir de récupérer le montant d’une créance contractée vingt ans plutôt avec les Rois de France.
1827. En viste de courtoisie la veille de l’Aïd, le consul Deval fut chassé par le Dey à coup de chasse-mouche, après une insolente répartie. Trois ans plus tard, le comte de Bourmont débarque à Sidi Fredj à la tête d’une armée napoléonienne pour s’offrir le Trésor de la Casbah et chasser le dey de la Régence d’Alger.
Mélant finesse, lyrisme et profondeur psychologique, « Hold-up à la Casbah résonne comme un roman-enquête qui , avec une rare chirurgie, décortique trente ans d’abus d’amitié, porte un éclairage sur la mauvaise foi et la gourmandise des puissant, et met l’accent sur les coulisses d’une supercherie historique, prélude à une longue et terrible nuit coloniale. »

C’est avec une très jolie plume que Tarik Djerroud, ce jeune auteur né en 1974, nous fait voyager à travers les époques et fait de nous les témoins des premières heures du colonialisme français en Algerie, qui durera 132 ans.

Franchement, des les premières pages, j’ai été agréablement surpris par la qualité, la finesse et le talent de l’auteur. Certes, l’intrigue historique (l’auteur ne l’invente pas) souffre de quelques platitudes et manque de rebondissements, l’auteur tombe parfois, mais sans excès dans certaines facilités, notamment avec l’utilisation d’expressions connues, toutes faites et attendues, mais l’ensemble de l’œuvre est de bonne qualité, et j’ai été étonné de ne pas avoir découvert l’écrivain plus tôt.

Je l’encourage donc à continuer, je suis sur qu’avec le temps, il va acquérir comme les bons vins, de la finesse, du caractère et de la renommée.  Je ne sais pas si le livre est édité ou disponible ailleurs qu’en Algérie, de même que je n’arrive pas à situer l’éditeur Belles-Lettres dont les informations manquent dans le livre.

tarik djerroudEditeur et journaliste, Tarik Djerroud est né en 1974. Après des études universitaires en électronique, il est rapidement happé par la magie des mots. Hold up à la Casbah est son quatrième roman.

Fiche du roman : Hold up à la Casbah de Tarik Djerroud


hold up à la casbahTitre: Hold-up à la Casbah

Auteur: Tarik Djerroud

Edition: Belles- Lettres (Algérie)

Date: 2011

ISBN: 9931328339

Quatrième de couverture: 1798. L’intrigant le plus puissant d’Europe, Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, dédiait à Napoléon Bonaparte son ouvrage « essai sur les avantages à retirer sur les nouvelles colonies » et l’exhorta à prendre la Régence d’Alger. Le chantier prenait forme malgré l’agonie du général qui coïncidait avec l’arrivée du Dey Hussein au trône de la Régence ayant, comme feuille de route, le devoir de récupérer le montant d’une créance contractée vingt ans plutôt avec les Rois de France.
1827. En viste de courtoisie la veille de l’Aïd, le consul Deval fut chassé par le Dey à coup de chasse-mouche, après une insolente répartie. Trois ans plus tard, le comte de Bourmont débarque à Sidi Fredj à la tête d’une armée napoléonienne pour s’offrir le Trésor de la Casbah et chasser le dey de la Régence d’Alger.
Mélant finesse, lyrisme et profondeur psychologique, « Hold-up à la Casbah résonne comme un roman-enquête qui , avec une rare chirurgie, décortique trente ans d’abus d’amitié, porte un éclairage sur la mauvaise foi et la gourmandise des puissant, et met l’accent sur les coulisses d’une supercherie historique, prélude à une longue et terrible nuit coloniale.

tarik djerroudEditeur et journaliste, Tarik Djerroud est né en 1974. Après des études universitaires en électronique, il est rapidement happé par la magie des mots. Hold up à la Casbah est son quatrième roman.

Ce soir ou demain pour le billet:!!!