• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 164,118 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Sukkuan island de David Vann (AUDIOBOOK)


sukkwanAuteur: David Vann

Titre : Sukkwan Island

Edition: Audiolib

Date de parution: 07-07/2010

Résumé: « Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, toute en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal. La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin. »

Deuxième livre audio que j’écoute. Contrairement au livre audio précédent, Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda, où il me semblait plus que s’il s’agissait d’une adaptation, ici il s’agit de la lecture du texte intégrale. Il y a aussi une certaine mise en scène nécessaire me semble-t-il dans ce genre de produit, autrement l’écouter serait fort ennuyeux.

Sukkwan Island est l’histoire d’un homme Jim, qui ne cesse de patauger dans des ratages successifs, et à chaque fois qu’il entreprend quelque chose soit pour se rattraper, soit pour un nouveau départ, il s’enlise.

Donc, après avoir raté deux mariages, le voici qui décide de s’installer dans une île en Alaska pour passer l’hiver, et il décide d’y emmener son fils de 13ans, Roy, de son premier mariage. Et là, alors qu’il semble que pour une fois ça se passe bien, malgré un début difficile, d’un coup, le mauvais sort le rattrape. La machine à ratage se met en branle, dans un enchainement infernal de mauvaises décisions. Il est très difficile d’en parler sans en dévoiler des éléments qu’il est pour moi bien meilleur de ne pas dévoiler.

En gros c’est l’histoire du grand ratage du genre humain. Et ce qui s’applique ici sur une seule personne, pourrait s’appliquer aussi sur une collectivité humaine ; cela me fait penser un peu à l’actuelle Tunisie, dont l’issue (je l’espère) sera meilleure,  ou à l’humanité entière, tant elle est capable de scier la branche sur laquelle elle se tient.

Ce roman se place selon moi parmi certains classiques comme L’Etranger d’Albert Camus ou Les enfants des morts d’Heinrish Böll, tant il touche à l’être humain dans sa dimension universelle.

L’interprétation toute en maîtrise de Thierry Janssen redouble la maléfique efficacité de ce roman inoubliable.

La ceinture de l’ogresse revient en Algérie


mimouniC’est avec beaucoup de bonheur que j’ai appris la réédition du recueil de nouvelles du regretté Rachid Mimouni, bien trop tôt parti. Réédité chez CHIHAB édition, dont je n’ai pas toujours aimé les livres, à cause d’une mauvaise qualité de papier, et d’erreurs trop fréquente dans la pagination. La ceinture de l’ogresse dont j’ai parlé ici voici bien des mois est désormais disponible dans les librairies algériennes.

AUX LIVRES CITOYEN!!

Ensemble c’est tout d’Anna Gavalda (audiobook)


livre-audio-ensemble-c-est-toutAuteur: Anna Gavalda

Titre: Ensemble, c’est tout.

Edition:Gallimard (Collection écouter lire)

Date de parution: 10-03-2011

ISBN: 9782070442003

Résumé: Ils sont quatre comme l’étaient les Trois Mousquetaires. Il y a d’abord Camille, anorexique qui dessine comme pas deux et travaille la nuit comme femme de ménage ; Frank, cuisinier génial abonné à Mon-Beauf-fait-de-la-moto ; Paulette, sa mémé, qui commence à oublier des choses mais essaie de le cacher ; Philibert, l’aristocrate bégayant égaré quelque part entre saint Louis et Napoléon. Quatre bras cassés, plutôt malmenés par la vie. Ensemble, ils vont inventer une invraisemblable et merveilleuse aventure, qui prouve qu’avec un cœur gros comme ça, on peut tout faire, et même être heureux.

C’est le premier livre audio que j’écoute et ce fut une bonne expérience très plaisante. Il semble que ce ne soit pas le texte integral, et pour cause, il y a comme de la mise en scène, comme dans un film. Donc, j’ai considéré cela comme une adaptation de livre qu’un livre audio proprement dit.

Il m’aura été donc peu évident de juger l’œuvre en tant que tel, ou du moins m’en forger un avis, mais c’était quand même très plaisant.

Seul bémol, c’est le temps. Cela dure plusieurs heures (12heures !), et comme il faut être concentré pour écouter et suivre, il m’a fallu des mois pour l’écouter intégralement. J’ai commencé dans la voiture, mais il fallait à chaque fois que je sois seul, et pour de longs trajets, ce qui a été très rare, pour la simple raison que je n’ai pas de voiture. Sinon, j’ai pu écouter aussi en faisant de l marche à pied, en utilisant mon téléphone.

L’histoire elle, est très belle, joyeuse et triste à la fois, chargé en espoir et en mélancolie. Les personnages sont des gens fragiles qui ensemble, s’unissent et s’entraident contre les turpitudes de la vie. Des cas sociaux qui se ressemblent et s’assemblent, pour essayer d’émerger en équipe, eux que rien n’unit et tout à la fois.

Ce fut mon premier Anna Gavalda. J’ai beaucoup aimé l’interprétation de Julie Gayet dans le rôle de Camille, et de……. Dans le rôle  de philibert marquais de la Durbellière. Enième du nom !! 😉