• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 421 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 157,236 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Mes auteurs favoris


    John Maxwell Coetzee
    Alain Mabanckou
    Salim Bachi
    Yasmina Khadra
    Amin Maalouf
    Amin Zaoui
    Fouad Laroui
    Malek Haddad
    George Orwell
    Leïla Marouane
  • Babelio

    Mon profil sur Babelio.com
  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Carthage de Daniel Rondeau


Auteur :  Daniel Rondeau

Titre : Carthage

Edition : folio , aout 2009 (164pages)

Quatrième de couverture :« Carthage a été l’une des plus grandes villes du monde antique. Sur ses rivages, l’Orient et l’Occident n’ont cessé pendant des siècles de dialoguer, de se combattre, de s’aimer. Hannibal fit sa gloire, saint Augustin prêcha entre ses murs, Flaubert la transfigura. Mais avant d’être une affaire d’hommes, Carthage est d’abord l’invention d’une femme, Didon, qui négocia son implantation avec les autorités numides. Et, lors de sa destruction, c’est une autre femme, celle d’Hasdrubal, qui lui rendra son honneur. Qui se souvient de ces héroïnes ? Et de la légendaire conversion de Saint Louis à l’islam, après qu’il eut rencontré Sidi Bou Saïd ? Daniel Rondeau est allé se promener dans les ruines de cette cité disparue. Son Carthage est une méditation sur la fuite du temps et les ambitions vaincues. Un écrivain rend à la ville sa grandeur disparue. »

Belle découverte que cet auteur. Ce roman fait partie des livres que j’achète sans savoir pourquoi. Une quatrième de couverture et succincte, un sujet qui nous touche, je ne me souviens plus pourquoi j’ai acheté ce bouquin.

Rondeau, de part son parcourt, fait partie lui, des auteurs qu’on ne peut qu’admirer. En plus sa plume est vrai régal. A travers ce récit personnel, il nous embarque à carthage, en compagnie d’illustres personnages (Apulée, Saint-Augustain, Saint-Louis/Sidi Bou Saïd, Flaubert, Hannibal…). Nous les côtoyons, nous voyageons en leur compagnie, lisons leurs écrits, notes partageons leurs confidences. On y côtoie également des hommes et femmes de culture, tunisiens surtout, et apprenons la place qui est la leur dans la Tunisie encore sous Ben Ali.

J’ai vraiment bien apprécié cet auteur. A suivre.

Daniel Rondeau, écrivain, ambassadeur de France à Malte, est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages. Des romans (Dans la marche du temps), des récits autobiographiques (Les vignes de Berlin, L’enthousiasme) et des portraits de villes méditerranéennes (Tanger, Istanbul, Alexandrie).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :