• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 424 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 163,033 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Mes auteurs favoris


    John Maxwell Coetzee
    Alain Mabanckou
    Salim Bachi
    Yasmina Khadra
    Amin Maalouf
    Amin Zaoui
    Fouad Laroui
    Malek Haddad
    George Orwell
    Leïla Marouane
  • Babelio

    Mon profil sur Babelio.com
  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Savoir-vivre de Hédi Kaddour


Auteur: Hédi Kaddour

Titre: Savoir-vivre

Edition: Folio fevrier 2011 (229 pages)

Quatrième de couverture:  » C’est une histoire vraie, celle d’un homme de guerre et d’une femme seule. Elle s’est passée en Angleterre, au cours des années 1920. A l’époque, elle a fait cinq colonnes à la une dans la presse, puis elle a disparu. J’ai pensé qu’elle valait la peine d’être racontée dans un roman. Hédi Kaddour »

Hédi Kaddour a fait une entrée fracassante dans la scène littéraire avec son premier roman Waltenburg. Il attend sagement sur mes étagères depuis plusieurs mois déjà, et quand j’ai trouvé en librairie, cet autre titre beaucoup moins imposant, de part son épaisseur, j’ai trouvé une occasion de découvrir cet auteur qui a suscité chez moi beaucoup de curiosité, mais je n’ai cessé de reporter la lecture de Waltenburg à une date ultérieure.

Le fait divers abordé dans ce roman est plus lié à une histoire d’une personne, qu’à celle de la société anglaise des années 1920, et de la monté d’un certain degré de fascisme à ce moment là. Le roman présente parallèlement deux personnages de sexes opposés, dans un style bien britannique (on s’attend presque à tomber par hasard sur miss Marple!),  etse termine d’un coup, très vite, dans une tournure tout à fait insolite.

Je pense que ce roman ne sera pas apprécié par tous lecteurs. Une bonne partie aborde le chant, en des termes techniques souvent, plutôt incompréhensibles au néophyte que je suis.

Roman certes pas passionnant, mais qui a le mérite de nous surprendre sur deux point. La fin de l’histoire qui surgit comme une explosion, et puis surtout, la qualité de la plume de l’auteur qu’il faut saluer, car il faut l’avouer, à travers Savoir-vivre, l’auteur fait montre de tout son savoir faire!

Hédi Kaddour est chroniqueur pour le théâtre à La Nouvelle Revue Française. Il est l’auteur d’une importante œuvre poétique, notamment La fin des vendanges (1989), Jamais une ombre simple (1994) et Passage au Luxembourg (2000). Il collabore régulièrement à La Nrf. Waltenberg est son premier roman. Il a été élu  » meilleur roman français de l’année 2005  » par la rédaction du magazine Lire, et a reçu la bourse Goncourt 2006 du premier roman.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :