• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 751 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 165,161 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Les Arcanes du chaos de Maxime Chattam


Auteur: Maxime Chattam

Titre: Les Arcanes du chaos

Edition: Albin Michel avril 2006 (458pages)

Quatrième de couverture: « Esoterisme, codes secrets, sectes millénaires, complots… après le succès de sa trilogie L’Ame du Mal, et du Sang du temps, Maxime Chattam, le nouveau maître du thriller français, nous entraîne dans une terrifiante course contre la montre, contre la mort, au-delà du miroir. »

Maxime Chattam a certes un très grand talent dans le roman à suspens. Pour preuve avec ce roman, il sait nous tenir en haleine, sait également nous empêcher de fermer le livre pour dormir un peu. C’est en faite ma première lecture pour cet auteur, et j’ai bien adhéré au style Chattam. Quelques petites déceptions par contre, comme certaines techniques d’espionnage expliquée une première fois par l’auteur au lecteur, puis entre les personnages une deuxième fois, cela donne un peu de longueurs inutiles si je peux me permettre de le dire ainsi, et qui aurait pu être évité.

Mais on est bien pris, on voyage avec les personnages, on les suit, on court avec eux, entre Paris, Genève et les USA, les voyages, les courses contre la montre, on ne peut s’ennuyer avec ce roman.

Cependant, je trouve qu’il lui manque quelque chose, à ce roman. A la fin de ma lecture, une question m’est resté au travers de la gorge: Pourquoi? Quel est le but?

Pas le même pourquoi que s’est posée Yael, le personnage principale, mais pourquoi toute cette histoire. A part son côté divertissant bien sûr, et de son intrigue pas trop compliquée mais bien ficelée quand même, un vide est resté, une interrogation que je n’arrive pas à formuler. On me dira le pouvoir, la manipulation… je veux bien, mais, pouvoir et manipulation sont des outils permettant d’atteindre un but, et non pas un but en soi. D’où, une absence de but dans cette histoire.


Maxime Chattam et Maxime Williams sont des pseudonymes de Maxime Guy Sylvain Drouot, romancier français, né le 19 février 1976 à Herblay dans le Val-d’Oise, qui, suite à des études en criminologie, s’est spécialisé dans le roman policier.
Plus d’informations sur l’auteur sur le site de Wikipedia.

Ce livre a été lu dans le cadre de la découverte du mois de mai organisée comme chaque mois Chez Pimprenelle:

Publicités

3 Réponses

  1. Le côté ésotérique aurait tendance à me rebuter, mais vu comme j’ai aimé L’âme du mal, je suis bien décidée à lire tous ses romans! Merci pour ta participation au rendez-vous 😉

    J'aime

  2. Il est dans ma PAL, il va bien falloir que je le lise.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :