• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 748 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 164,022 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

L’armée du salut d’Abdellah Taïa


Auteur : Abdellah Taïa

Titre : L’armée du salut

Edition : Points Mars 2008 (154 pages)

Quatrième de couverture : « Dans une petite maison près de Rabat, Abdellah vit avec ses parents et ses huit frères et sœurs. Adolescent, il découvre la sensualité avec son frère aîné. Quand celui-ci tombe amoureux d’une femme, il se sent abandonné. Parti pour la Suisse, ce n’est pas la liberté tant espérée qu’il découvre, mais l’exclusion et les déceptions amoureuses… »

J’ai beaucoup la sensualité qui se dégage de ce livre. A la limite du sacrilège à la fois homosexuel et incestueux, compte tenu de la culture de la société d’origine de l’auteur. Il ne m’a cependant pas dérangé ni choqué.

Beau et poétique, doux et sensuel, le style Taïa s’épanouit dans ce texte délicat et raffiné. Je suis heureux d’avoir eu ce livre entre les mains, d’une part, il m’a beaucoup plu, d’autres parts, je me réjouis du faite que ce soit moi qui l’ai acheté, et non pas quelqu’un d’autre, qui dans la société algérienne, aurait été beaucoup dérangé.

Petit billet, pour un petit livre (de par le nombre de pages), mais très grand plaisir de lecture.

Abdellah Taïa est né à Salé ( Maroc ) en 1973. Il vit à Paris depuis neuf ans. Il a publié Mon Maroc ( Séguier, 2000 ), Le Rouge du Tarbouche ( Séguier, 2005 ), L’armée du salut ( Seuil, 2006 ) et Maroc, 1900-1960. Un certain regard , avec Frédéric Mitterrand ( Actes Sud, 2007 )

Publicités

Une Réponse

  1. Merci pour cette découverte, je viens de terminer ce livre est partage votre analyse. C’est tellement bien écrit qu’en effet, on n’est pas choqué du tout par le propos, mais ébloui par la délicatesse de l’écriture. J’en ai profité, à la lecture de la préface, pour lire également « le pain nu » de Mohamed Choukri, là encore, quelle plume, quel style ! Un beau voyage que ces deux livres. Merci encore !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :