• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 750 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 166,029 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Où on va,papa? de Jean-Louis Fournier


Auteur : Jean-Louis Fournier

Titre : Où on va, papa ?

Edition : Stock 2008

Quatrième de couverture : « Jusqu à ce jour, je n ai jamais parlé de mes deux garçons. Pourquoi ? J avais honte ? Peur qu on me plaigne ?

Tout cela un peu mélangé. Je crois, surtout, que c était pour échapper à la question terrible : « Qu est-ce qu ils font ? »

Aujourd’hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j ai décidé de leur écrire un livre.
Pour qu on ne les oublie pas, qu il ne reste pas d eux seulement une photo sur une carte d invalidité. Peut-être pour dire mes remords. Je n ai pas été un très bon père. Souvent, je ne les supportais pas. Avec eux, il fallait une patience d ange, et je ne suis pas un ange.

Quand on parle des enfants handicapés, on prend un air de circonstance, comme quand on parle d une catastrophe. Pour une fois, je voudrais essayer de parler d eux avec le sourire. Ils m ont fait rire avec leurs bêtises, et pas toujours involontairement.
Grâce à eux, j ai eu des avantages sur les parents d enfants normaux. Je n ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n avons pas eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu ils feraient plus tard, on a su rapidement ce que ce serait : rien.
Et surtout, pendant de nombreuses années, j ai bénéficié d une vignette automobile gratuite. Grâce à eux, j ai pu rouler dans des grosses voitures américaines. »

 

J’ai découvert cet auteur, il y a quelques semaines, lors de son passage au journal télévisé de 13H de France2. Il intervenait en réaction à une actualité dramatique, où un père de famille a, par désespoir, tué son enfant handicapé avant de se donner la mort. Jean-Louis Fournier comme j’ai eu à l’apprendre dans le livre, en a eu deux, lui.

Avec Où on va, papa ? Jean-Louis Fournier partage à la fois avec cruauté (presque !), humour noir et tendresse, sa vie de père d’enfants handicapés. A la question de la journaliste : « Avez-vous songé à faire comme ce père », la réponse positive, précédée d’un petit rire est loin d’être l’avis le plus choquant. Choquant certes, mais compréhensible, à la lecture du livre, où on trouve beaucoup plus hard que ça, et franchement, la manière dans laquelle c’est fait, on le comprend.

En effet, tout père de famille, et d’enfants handicapé surtout, est avant tout un être humain avec ses faiblesses, et est tout sauf un saint.

Moi-même, j’ai dans mon entourage indirect, deux personnes handicapées, auxquels il m’arrive épisodiquement d’être amené à m’occuper, ou du moins y participer. C’est une non –interruption d’imprévus, de surprises (rarement bonnes) auxquels il n’y a pas de miracle. C’est presque horrible, mais on s’en occupe, et c’est ainsi.

Où on va, papa ? Un livre à lire par tous. C’est un aboutissement d’une longue et éprouvante réflexion qu’a dû subir l’auteur, mais dont le résultat, dans une succession  de tranches de vie et d’anecdotes drôles et dramatiques, est beau et poignant. A la fin de la lecture, on a envie de chercher l’auteur, et lui faire un câlin.

Jean-Louis Fournier est l auteur de nombreux succès depuis 1992 (Grammaire française et impertinente), Il a jamais tué personne mon papa (1999), Les mots des riches, les mots des pauvres (2004), Mon dernier cheveu noir (2006). Autant de livres où il a pu s entraîner à exercer son humour noir et tendre. Où on va, papa est peut-être son livre le plus désespérément drôle.

Lu également du même auteur, et commenté:

Il a jamais tué personne, mon papa

 

Publicités

5 Réponses

  1. Bonjour,
    en effet, on peut avoir l’impression qu’il y va fort dans ce livre : il y a d’ailleurs eu toute une polémique avec la maman. Mais je crois que derrière cette cruauté se cache surtout beaucoup de tendresse!

    J'aime

    • Salut!
      effectivement, il y va fort, mais cela ne m’a pas choqué, et comme tu le dis, ça n’amoindrit aucunement le tendresse.

      J'aime

  2. J’aime beaucoup cet auteur et particulièrement ce livre. Il ne plait pas à tout le monde car il aborde ds tabous. Je trouve au contraire qu’on sent toute la douleur et tout l’amour qu’il porte à ses enfants et qu’il faut bien du courage pour oser dire les choses telles qu’elles sont… Un livre remarquable !

    J'aime

  3. un livre que j’ai lu à sa sortie et qui m’a beaucoup marquée!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :