• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 750 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 166,029 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Joyeux anniversaire Mi


C’est en septembre 1993, quand mes parents m’ont changé d’école pour que je sois plus près de leur lieu de travail, que je l’ai connue. J’avais 6ans, haut comme trois pommes, à peine un peu joufflu, mais c’était suffisant pour que mes camarades, presque tous très pauvres et sous-alimentés, me trouvent obèse.

Elle, qu’on appelait Mi, et dont je n’ai plus de nouvelles, était l’orpheline de la classe. A vrai dire, chacun de nous avait une étiquette. Mi  était orpheline, moi, j’étais le fils du médecin et Didou, son père était parti. Il y avait aussi Reda, qui faisait la voix des Muppet-Show dans leur version en arabe, et Moussa qu’on appelait Billel et qui lui, savait roter à la demande. Il y en avait plein d’autres, Lotfi avec ses oreilles décollées, et qui disait aux filles qui refusaient de lui donner un bout de leurs goûters, que le lendemain, elles allaient le chier de toute façon, et Mohamed le cafteur, le fils de l’instituteur. Il y avait aussi les jumelles, Assia dont la tête tremblait un peu la première année et Rym qui s’absentait souvent car elle avait la drépanocytose. Rym, je la trouvais très jolie.  Une autre aussi que j’aimais bien, s’appelait Chedia. Elle me ramenait les billes que son frère, champion de la cour de recréation, gagnait et que je perdais, et qu’elle me récupérait en douce après. Elle avait les cheveux clairs et les yeux verts. Nous avons partagé la même table pendant deux ans.

Elle, Mi, elle n’était pas belle. Elle portait des claquettes en plastique au bout de ses maigres pieds. Même en hivers. Elle avait les cheveux très crépus, avec deux couettes attachées au bout par de la ficelle de couleur verte. Elle avait le teint pâle, presque anémique, son nez coulait tout le temps et elle reniflait en conséquence. Je me souviens comme si c’était hier, quand des fois, tellement concentrée sur son ardoise à faire son addition, que sa morve verdâtre touchait son ardoise, commençait à s’y déposer tout doucement, et là, SLUP !!, elle renifle d’un coup, et les cinq centimètres de morves disparaissaient.

Elle, C’était ma camarade de classe lors de la 2ème année primaire, et elle est née le 31/01/1987, le l’avais vu sur son cahier de classe, avec sa couverture bleue un peu élimée, et depuis, bien que je n’aie aucune idée de ce qu’elle ait pu devenir, je pense à Elle chaque année, et je lui souhaite un joyeux anniversaire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :