• Lecture du moment

  • Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

    Rejoignez 751 autres abonnés

  • Blog Stats

    • 165,094 Visiteurs
  • Catégories

  • Pages

  • Compteur

  • GOLDEN BLOG ELECTION

Amel Mathlouthi – Kelemti Hourra (ma parole est libre)


coup de coeur !!

amel+mathlouthi

Publicités

Patrick Süskind- Le Parfum, (Histoire d’un meurtrier)+ Le pigeon.


3007128Qui ne connait pas Patrick Süskind ? C’est l’écrivain allemand, auteur du célébrissime et non moins best-seller : Le Parfum, Histoire d’un meurtrier.

C’est l’histoire aventureuse, cruelle, dramatique et passionnante de Jean-Baptiste Grenouille, personnage l’odorat super-méga-giga développé et qui survit dans un premier temps que grâce à ça. Plus tars, il ne vivra que pour ce sens, cette bénédiction olfactive. Tout, absolument tout possède une odeur : les fleurs, le corps humains (avec une odeur pour chaque partie du corps), une pierre mouillée, du bois sec… rien n’échappe à son nez. Le nez de chien est antiquité par rapport au sien !

Il naît à Paris, une ville où ça puait, sous un étal de poisson, où la puanteur devait être à son paroxysme… et d’aventure en aventure, il atterrit inexorablement dans une parfumerie, celle de Guiseppe Baldini. Celui-ci sera son prof et son parton pour un moment. La technique de parfumerie apprise et bien maitrisée, Jean-Baptiste Grenouille entamera la création du parfum parfait. The Parfum. Das Parfum. Un parfum unique, extatique, orgasmique et incroyablement parfait. C’est l’histoire du Parfum, Histoire d’un meurtrier.

Un livre à lire absolument, et à relire, car on ne s’ennuie pas un instant.

Dans l'adaptation cinématographique du Parfum

J’ai pensé à ce livre en lisant dernièrement un autre roman de Patrick Süskind, le Pigeon. Un petit livre d’à peine une centaine de pages, et c’est l’histoire un peu décalée, d’un homme sans histoires, et c’est bien là un de ses problèmes, il est beaucoup trop sans histoires, et qui du jour au lendemain, voit sa vie chamboulée pat un … Pigeon.

L’histoire se passe à Paris. Avec la même écriture, d’une célérité étonnante, car l’auteur nous tire, nous entraine, nous précipite presque dès le début, subitement, avec surprise. On accroche bien, et on ne décroche qu’à la fin.

Le personnage, Jonathan Noël mène un train de vie monotone, exceptionnellement rythmée par des gestes banals et quotidiens. Et sans s’y attendre, tout bascule. C’est horrible, insupportable… plus rien ne va, il faut rapidement en finir.

Surprenant comment une vie aussi stable qu’un château fort, peut être déstabilisée par un pigeon, comme un château de carte devant un battement d’ailes… de pigeon!

Le-pigeon